Simulateur de capacité d'emprunt

Simuler un prêt immobilier est la première étape pour bien préparé un projet d’investissement locatif.

Testez votre capacité d'emprunt

[forminator_form id="15492"]

Envie d'aller plus loin ?

30 minutes gratuites avec notre expert investissement pour choisir une stratégie personnalisée et poser vos questions.

Une question ?

La capacité d’emprunt correspond au montant maximum que vous pouvez emprunter sur une période donnée en fonction de vos revenus financiers et de vos charges auprès d’un établissement bancaire. 

Votre capacité d’emprunt est déterminée en fonction :

  • de votre capacité d’endettement
  • du montant de votre apport personnel
  • du montant des mensualités que vous souhaitez/pouvez rembourser ;
  • de la durée d’emprunt et du taux de votre prêt immobilier ;
  • de votre âge à la souscription du prêt immobilier.

En résumé, la formule de base du calcul de sa capacité d’emprunt est : (revenus – charges) * 35 %

Le taux d’endettement maximum est fixé par le Haut conseil de stabilité financière (HCSF) de façon régulière, sur la base des pratiques bancaires.
Habituellement, les établissements bancaires doivent respecter certaines règles du HCSF pour pouvoir octroyer un crédit, comme :

  • le taux d’endettement qui ne doit pas dépasser 35 % des revenus de l’emprunteur;
  • la durée du prêt à rembourser qui doit être inférieure à 25 ans.

 

Toutefois, il existe une marge de manœuvre. Il est en effet possible de déroger à ces critères pour 20 % des dossiers. Il faut néanmoins que ces derniers concernent des résidences principales, et soient destinés en particulier aux primo-accédants (pour un tiers des cas).

Notre simulateur en ligne ci-dessus est totalement gratuit, il vous permet de déterminer la capacité d’emprunt en fonction de vos revenus et de vos dépenses. Pour bien comprendre à quoi correspondent les variables de notre simulateur de capacité d’emprunt :

  • Les revenus correspondent : à votre salaire et primes professionnelles ; aux autres sources de revenus (privilégier les sources de revenus fixes comme les revenus fonciers par exemple) ; 
  • Les dépenses regroupent : Pour une simulation de capacité d’emprunt, on retient la somme de vos charges, c’est-à-dire, par exemple : vos mensualités des crédits immobiliers, vos impôts ou des crédits à la consommation en cours de remboursement. Cependant, toutes les charges du foyer ne sont pas prises en compte pour calculer les possibilités maximales de prêt. Vos autres charges entrent dans le reste à vivre.
    • Ce reste à vivre doit vous permettre d’assumer toutes les charges fixes : dépenses d’électricité et de chauffage, d’habillement et de nourriture, d’assurance, de scolarité, de téléphonie, d’équipements, de loisirs, de culture, etc.
      Il est compliqué de calculer le reste à vivre minimal mais certaines banques estiment qu’il doit être supérieur à 1 200 euros pour un couple ou à 800 euros pour une personne seule. On ajoute 300 euros par personne à charge supplémentaire. C’est une estimation qu’il convient de pondérer selon la situation personnelle et financière de chacun.

 

Après validation du formulaire, quatre montants seront alors calculés :

  • votre capacité d’emprunt totale ;
  • le taux moyen que vous pouvez espérer obtenir. 
  • le montant des intérêts du prêt immobilier ;
  • votre capacité d’achat pour un bien.

 

Les informations et résultats du calcul de votre capacité d’emprunt pour votre prêt immobilier sont donnés à titre indicatif et ne peuvent en aucun cas constituer un document à caractère contractuel. L’ensemble des éléments financiers devront être analysés par nos partenaires courtiers en crédit immobilier pour conforter cette simulation.

Entamer un parcours d’investissement locatif est une décision significative qui demande une préparation minutieuse. Parmi les questions essentielles à se poser avant de se lancer, l’une des plus cruciales concerne l’apport personnel. Combien faut-il réellement pour initier un investissement locatif ? Lorsqu’il s’agit d’investir dans l’immobilier ancien, les banques ont tendance à demander un apport personnel plus conséquent. En effet, l’achat d’un bien ancien peut entraîner des frais supplémentaires, tels que les frais de notaire ou les coûts de rénovation, qui augmentent le risque pour la banque. Il n’est donc pas rare que l’apport personnel requis soit de 20% ou plus du prix du bien.

Si vous le souhaitez, nous vous mettons en relation avec un de nos partenaires. Selon votre situation, ils vous aideront à simuler un prêt immobilier vous permettant de connaître la faisabilité de votre projet et de trouver les offres et les taux les plus avantageux pour vous.

Si vous souhaitez vous engager dans un projet d’investissement locatif, l’accord de principe de financement (ou attestation de financement) est le document que vous remet la banque pour vous témoigner de son envie de poursuivre les démarches pour l’obtention de votre prêt immobilier. En revanche, elle ne signifie pas que vous avez obtenu votre prêt immobilier ! L’accord de principe n’est pas un contrat, et par déduction n’engage pas la banque. Ce n’est qu’un premier pas vers l’obtention de votre prêt.

Chez Mon Majord’Home, nous vous recommandons d’obtenir cet accord avant d’entamer toutes démarches de recherches de biens. 

Nos réalisations

Prenez rendez-vous,
on s'occupe de tout

Bénéficiez de notre accompagnement personnalisé en toute sérénité.

Contacter un expert